Jardiner en pot
Plantes
Les légumes testés
Démarche :
Abreuver
Effets indésirables
Terreau et fertilisant
Fabrication :
Partie supérieure
Bouchon
Arrosage du réservoir
Faciliter l'arrosage : Verre
Mise à l'ombre du réservoir
Terreau
Déco
Semis: CitiSuisse
Démarche
Fabrication
Utilisation
Mise en place
Mise en réseau :
Principe 1
Principe 2
Description
Fabrication
Mise en place
Accessoires :
Serre
Extension
En jardinière: MiniCitiCroc
Constat
Fabrication
En pratique
Culture :
Principes
Semis
Familles
Trouver ses graines et plants
Contact


Mise en réseau : Principe 1


Remarque : cette partie du site a été entièrement refaite en mai 2011 pour tenir compte d'importantes améliorations.


Quand on a
plusieurs CitiCrocs côte à côte, il devient intéressant de les relier tous à un réservoir central que l'on remplira de temps à autre.
Cela évite la corvée d'arrosage, et cela permet de partir tranquillement en vacances.

Ancienne version :
Une première version essayée reliait les CitiCrocs deux à deux, un des CitiCrocs de la chaine étant lui relié à un réservoir.
Ce système marchait bien sauf dans le cas (rare) ou une plante produisait un nombre impressionnant de racines dans l'eau, ces racines bouchant parfois le tuyau relié au CitiCroc voisin, ce qui gênait toute la chaine d'arrosage.
Il pouvait arriver aussi que de la terre s'accumule dans les réservoirs, gênant à la longue la circulation de l'eau.
De plus, si on désire ajouter ponctuellement de l'engrais liquide dans le réservoir, avec ce système, les premiers CitiCrocs de la ligne étaient mieux nourris que les derniers.
De ces expériences, il est devenu évident qu'
il valait mieux brancher chaque CitiCroc de façon individuelle au réservoir central (le tuyau ne coute pas cher du tout).
De plus, avec l'ancienne version, on ne pouvait pas utiliser un grand réservoir en hauteur : il avait une hauteur maximale d'environ 8 centimètres.


Pour comprendre comment le nouveau système à réseau fonctionne, il faut comprendre deux principes : le
"principe des vases communicants" et le "principe des abreuvoirs".


Le principe des vases communicants :

On sait par expérience que
la surface libre d'un liquide en équilibre est plane et horizontale. Il suffit de regarder un lac, une mare...
En effet, la
pression du liquide est égale à la pression atmosphérique, qui est la même en tous points de la surface du liquide : le liquide à une surface plane.

Que se passe t-il si
on relie entre eux plusieurs récipients ouverts contenant un liquide ?



Comme précédamment, la pression des liquides en surface va être égale à la pression atmosphérique (flèches vertes),
le niveau du liquide va être le même dans tous les contenants, quelle que soit leur forme.

L'expérience est facile à réaliser avec
deux récipients qui ne contiennent pas la même quantité d'eau et un tube en plastique que l'on remplit d'eau (le plonger dans un des récipients et transférer une extrémité en maintenant un doigt dessus, dans l'autre récipient ) :

La situation de gauche n'est pas stable : l'eau va circuler dans le tuyau pour égaliser les niveaux d'eau et aboutir à la situation de droite qui est stable.


















Application au réseau de CitiCrocs :

On relie chaque réservoir de CitiCroc par des tuyaux en plastique remplis d'eau à un réservoir central.
Il suffira d'alimenter régulièrement en eau ce réservoir central pour que tous les réservoirs des CitiCrocs soient alimentés à leur tour.





Cette méthode d'arrosage pseudo-automatique présente quand même deux gros défauts :

1)   Le niveau d'eau du réservoir central ne peut pas être plus élevé que celui du réservoir des CitiCrocs  
     
sinon, l'eau déborderait dans tous les réservoir.
Ce problème a été résolu grace au "principe de l'abreuvoir" .

2)  ll faut éviter que les réservoirs se vident complètement.
En effet, si c'était le cas, les tuyaux qui relient les réservoirs
se videraient de leur eau et le principe de distribution d'eau ne fonctionnerait plus : tous les réservoirs redeviendraient indépendants. Il faudrait donc remplir de nouveau les tuyaux d'eau pour que ça fonctionne à nouveau.

A gauche, on a laissé les réservoirs se vider. Comme conséquence, le tuyau en plastique s'est aussi vidé.
  
Si on
remplit de nouveau les réservoirs de façon indépendante comme sur la droite, l'eau n'est plus transférée d'un réservoir à l'autre.     


 

 

 

 

 

 

 




CitiCroc.com 2011