Jardiner en pot
Plantes
Les légumes testés
Démarche :
Abreuver
Effets indésirables
Terreau et fertilisant
Fabrication :
Partie supérieure
Bouchon
Arrosage du réservoir
Faciliter l'arrosage : Verre
Mise à l'ombre du réservoir
Terreau
Déco
Semis: CitiSuisse
Démarche
Fabrication
Utilisation
Mise en place
Mise en réseau :
Principe 1
Principe 2
Description
Fabrication
Mise en place
Accessoires :
Serre
Extension
En jardinière: MiniCitiCroc
Constat
Fabrication
En pratique
Culture :
Principes
Semis
Familles
Trouver ses graines et plants
Contact


Fabrication : Bouchon



Résumé des contraintes sur le bouchon :

Le bouchon ne doit pas laisser passer le terreau : cela salirait le réservoir, et diminuerait la densité donc la capillarité du terreau (trous).
Le bouchon doit laisser passer les racines de la plante : si les racines restent coincées et s'entassent dans le goulot, elles risquent de pourir (manque d'oxygène) et d'entrainer le dépérissement total de la plante.
De plus, permettre aux racines de s'introduire et de pousser dans le réservoir stimule la croissance de la plante (son espace vital est augmenté).



Alternative au cutter :

Si on ne se sent pas à l'aise avec un cutter, la méthode consistant à remplacer le bouchon par un simple morceau de filet en plastique (celui dans lequel sont vendus les légumes secs, l'ail, les échalotes ...) fonctionne bien.
Il faut juste faire attention quand on enlève et on remet la partie supérieure du CitiCroc car on casse facilement les racines aquatiques de la plante.

Les filets dans lesquels sont vendus les patates, les oignons, les avocats, ... sont trop espacés, il faut les doubler ou les tripler.

Pour
attacher le filet : un fil en matière synthétique ou un fil de fer plastifié convient bien. Sur la photo on a utilisé un morceau de laine synthétique (courtelle).

On peut ajouter une
rondelle de sopalin (ou mouchoir en papier, ...) au fond du bouchon (découper à la taille du bouchon avec des ciseaux) pour maintenir l'eau du réservoir propre.
















Matériel nécessaire pour la fabrication du bouchon :


    Un bouchon en plastique de bouteille d'au moins 5 litres
    Un cutter de bricolage
    Une règle
    Un feutre qui écrit sur le plastique



Etape 1 :
Tracer des traits avec le feutre
        


  1 : Placer le bouchon partie extérieure vers le haut.

  2 : Avec une règle placée horizontalement, faire deux marques de part et         d'autre du centre espacées d'un cm.

  3 : Tracer deux traits verticaux parallèles passant par ces deux marques.           

  4 : Avec une règle placée verticalement, faire deux marques espacées          d'un cm.

  5 : Tracer deux traits horizontaux parallèles passant par ces deux          marques.

  6 : Tracer un carré qui passe par les centres des barres verticales et          horizontales.





























































Etape 2 :
Découpage au cutter

Voici une vue de ce que l'on doit obtenir :  4 portes (on les a ouvertes).



  1 : Couper selon les petits traits jaunes en faisant des incisions au cutter.
      
  

  2 : Couper en arrondi, suivant les traits jaunes.
        On peut incliner légerement le cutter vers la droite pour ne pas         "coincer"  (regarder l'arrière du bouchon pour comprendre).


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il ne reste plus qu'à ouvrir les portes à fond pour assouplir les charnières puis à les replacer normalement avec une légère ouverture pour laisser passer l'eau et les racines mais pas trop de terreau.

On peut ajouter une rondelle de sopalin (ou mouchoir en papier, papier toilette...) dans le bouchon (découper à la taille du bouchon) pour empêcher les petits morceaux de terreau d'aller dans le réservoir.


Remarque sur l'ancienne version
: elle comportait en plus un découpage en triangles au centre du bouchon.
Or j'ai constaté qu'au bout de quelques années, le plastique de certains bouchons se fendait, ce qui n'est pas très gênant mais comme ces triangles centraux n'avaient pas vraiment d'utilité reconnue, il vaut mieux les éviter pour renforcer la solidité du bouchon.
Si un trou central s'avère utile par la suite pour augmenter la pénétration de l'eau quand il y a beaucoup de racines, il faudra le faire rond pour répartir les tensions et de petite taille.



CitiCroc.com 2011