Jardiner en pot
Plantes
Les légumes testés
Démarche :
Abreuver
Effets indésirables
Terreau et fertilisant
Fabrication :
Partie supérieure
Bouchon
Arrosage du réservoir
Faciliter l'arrosage : Verre
Mise à l'ombre du réservoir
Terreau
Déco
Semis: CitiSuisse
Démarche
Fabrication
Utilisation
Mise en place
Mise en réseau :
Principe 1
Principe 2
Description
Fabrication
Mise en place
Accessoires :
Serre
Extension
En jardinière: MiniCitiCroc
Constat
Fabrication
En pratique
Culture :
Principes
Semis
Familles
Trouver ses graines et plants
Contact


Le semis


Trois outils sont très utiles pour le semis : un crayon, une cuillère à soupe et des gobelets en plastique.

Mise-à-jour 2010 : il y a beaucoup mieux que les gobelets en plastique pour les semis, voir dans le menu "Semis : CitiSuisse".

Mettre la graine dans son trou :
Les graines doivent êtres semées à une certaine profondeur, donnée généralement en centimètres.
Cette profondeur n'a pas toujours de rapport avec la taille de la graine, par exemple le radis long se sème à 2-3cm mais le radis rond à moins 0.5-1 cm et pourtant les deux ont des graines de la même taille.

Pour faciliter le semis, un crayon comme le crayon blanc des crayons de couleur qui ne sert jamais peut être utile.
Il suffit de faire des marques tous les centimètres (3 centimètres suffisent) avec des stylos bics de différentes couleurs ou des feutres.
Pour fixer les couleurs des feutres, on peut entourer le crayon de scotch.
Pour semer, il suffira juste d'enfoncer le crayon à la bonne profondeur indiquée par la marque, de l'enlever puis de mettre la graine dans le trou.

crayon



























Tasser le terreau :

Au début, je ne tassais pas le terreau après avoir semé les graines, ne voyant pas à quoi cela pouvait bien servir.
Il faut imaginer la jeune plantule qui essaie de se redresser dans un terreau qui est mobile (non tassé) : elle a beaucoup plus de mal que si elle trouve les appuis que lui offre un terreau tassé en surface. Dans ce sable mouvant que représente un terreau non tassé, elle va avoir tendance à tourner sur elle-même par ce qu'il n'y a rien de stable autour d'elle où elle puisse s'accrocher .
Tasser le terreau après le semis c'est donc lui faciliter la tâche et lui donner un bon départ.
De plus, cela met en contact les graines avec ce qu'elles ont le plus besoin à ce stade de développement : l'eau.

Nul besoin d'outil spécial pour tasser le terreau, le dos d'une cuillère à soupe suffit.

Il ne faut pas non plus trop tasser le terreau ce qui le rendrait moins perméable à l'air, il faut juste
tasser en surface.

Certaines graines sont tellement grosses (graines de pois), qu'elles n'ont pas vraiment besoin de terreau tassé pour se débrouiller toutes seules, mais ça ne leur fait pas de mal.



En attendant son CitiCroc :

Certaines plantes doivent être commencées plus tôt à l'intérieur pour avoir le temps de faire leurs fruits sous nos climats (tomates, poivrons, aubergines...).
Elles mettent pas mal de temps à pousser et pour elles, il est plus pratique de les commencer dans un godet plutôt qu'un CitiCroc qui prend de la place à l'intérieur. On peut ainsi mieux s'occuper de leur environnement immédiat qui doit être assez chaud (18-20°).
Il est aussi parfois pratique de commencer certaines plantes dans un godet pour gagner de la place et du temps.

Coriandre
Gobelet
Gobeler2
Pour cela, de simples gobelets en plastique (ou des pots de liégeois) conviennent, ils sont en effet assez haut ce qui laisse une certaine profondeur aux racine.

Il ne faut pas oublier de
faire des trous au fond pour le drainage avec une punaise car l'eau doit pouvoir s'écouler (cercles jaunes au fond).

Pour l'
aération du terreau, on peut aussi faire des trous d'aération sur les côtés.

Pour poser ces gobelets et récupérer l'eau d'arrosage, des assiettes conviennent, mais des dessous de jardinière sont encore plus pratiques : ils optimisent la place.




CitiCroc.com 2009