Jardiner en pot
Plantes
Les légumes testés
Démarche :
Abreuver
Effets indésirables
Terreau et fertilisant
Fabrication :
Partie supérieure
Bouchon
Arrosage du réservoir
Faciliter l'arrosage : Verre
Mise à l'ombre du réservoir
Terreau
Déco
Semis: CitiSuisse
Démarche
Fabrication
Utilisation
Mise en place
Mise en réseau :
Principe 1
Principe 2
Description
Fabrication
Mise en place
Accessoires :
Serre
Extension
En jardinière: MiniCitiCroc
Constat
Fabrication
En pratique
Culture :
Principes
Semis
Familles
Trouver ses graines et plants
Contact


CitiSuisse : Mise en place définitive


    Quand la jeune plantule fait des racines qui dépassent du fond du CitiSuisse, c'est le signe qu'elle aimerait bien avoir une maison un peu plus grande.



Mise en place définitive du CitiSuisse :

jeune courgette     Etape 1 :  Déposer

    Remplir un CitiCroc de terreau mais pas complètement : laisser libre l'équivalent de la hauteur du     CitiSuisse que l'on veut planter.

    
Déposer le CitiSuisse sur le terreau.
    S'il a fait pas mal de racines, on peut creuser un peu pour pouvoir les enfouir.
     

   S'il y a déjà des plantes dans le CitiCroc, il faut faire un trou de la taille du CitiSuisse en essayant de ne     pas trop endomager les racines des plantes déjà présentes.
    Etape 2 :  Malaxer

    Malaxer le plastique en surface tout autour avec les doigts pour faciliter le démoulage.
     
     Faire doucement, il ne s'agit pas d'écrabouiller les racines.
    

    Etape 3 :  Soulever
    
   
 Soulever délicatement le plastique en faisant des mini-secousses pour décoller le terreau.

    Il faut faire bien attention à
ne pas endommager les jeunes feuilles de la plantule au passage.
    Si les feuilles de la plantule sont trop développées et que l'on risque de les déchirer, il vaut mieux
    laisser le plastique sur la plantule et le couper directement aux ciseaux (c'est pas une grosse perte     pour le CitiSuisse, on en fabriquera d'autres l'hiver prochain...).
    
    


 Il ne reste plus qu'à combler l'espace restant avec du terreau, à arroser et à souhaiter bonne chance à la jeune plantule dans sa nouvelle maison.


Une fausse bonne idée :

On pourrait être tenté pour plus de facilité de
laisser le CitiSuisse en terre et de le récupérer en fin de saison.

Or pour l'avoir essayé, ce n'est pas une bonne idée.
D'une part c'est
TRES moche ces bouts de plastiques qui dépassent (un petit côté "décharge en plein air"), d'autre part l'humidité qui remonte normalement du réservoir par capillarité a beaucoup plus de mal à remonter si du plastique traine dans le CitiCroc, en particulier quand le soleil tape fort.
On peut également penser que les racines qui ont besoin d'oxygène et qui se développent de plus en plus ne doivent pas trop apprécier ce "carcan de plastique".




CitiCroc.com 2010